DSC03503Le château

Melchior de Mazargues, conseiller au parlement d'Aix, achète la Seigneurie de Malijai en 1632. Il fait immédiatement construire un château, entre 1635 et 1643. Acheté en 1766 par Pierre-Vincent Noguier, il prend un étage de plus et voit sa décoration intérieure complètement refaite. Grand vestibule, immenses salles de réception lumineuses avec vue sur les terrasses et ses parterres. Le château de Malijai est constitué d’un quadrilatère flanqué du côté nord de deux tours rondes coiffées en poivrières ou en éteignoirs, d'un fronton triangulaire, d'un long corps de logis sobre et élégant pourvues de grandes fenêtres cintrées, il est à coup sûr de pur style classique. Son rez-de-chaussée est classé monument historique pour la qualité de ses gypseries, représentantes des styles Louis XV et Louis XVI (classement par arrêté du 14 novembre 1983) il abrite aujourd'hui la mairie. Les étages sont occupés par des appartements locatifs.

Vous pourrez également admirer le parc à la française délicieusement ombragé

 

DSC03581

L’église paroissiale

Elle est placée sous le vocable de saint Christophe et le patronage de sainte Madeleine. Elle est reconstruite en 1839, sur l’emplacement de l’ancienne église Notre-Dame d’Espérance. Construite  dans un style classique tardif, avec une nef de quatre travées, un abside en cul-de-four, une intéressante fresque de chœur et quelques vitraux et tableaux.

 

 

DSC03718Le pont

Avant pour traverser la Bléone, il fallait prendre le bac. Un pont fut décidé d'être construit par la Région de 1775 à 1778.  Il est le premier du département à abandonner la forme en dos-d'âne et le nombre impair d’arches. Ses deux arches sont en anse de panier, la pile centrale est protégée par un avant-bec en ogive et un arrière-bec semi-cylindrique. Les travaux d’établissement des piles sur pieux en bois ont nécessité le détournement de la rivière ; 190 ouvriers travaillaient sur le chantier.

 

CHAT1 CHAT2